Petit rappel des 12 principales huiles essentielles à avoir chez soi

1. Menthe poivrée

Huile que j’ai toujours dans mon sac, elle rafraîchit et revigore pour combattre les nausées, le mal des transports et les migraines. Elle soulage aussi les douleurs et démangeaisons en cas de foulure ou piqûre grâce à son pouvoir réfrigérant.
Voici ses indications :

–Insuffisance pancréatique, hépatite virale, colique hépatique, indigestion, dyspepsie, nausée, vomissement, flatulence, mal des transports, vertige, névralgie, sciatique, arthrite, rhumatismes, tendinite, migraine, céphalée, zona, herpès, névrite virale, rhinite, sinusite, prurit (urticaire, eczéma, varicelle)
Hypotension.
 

2. Estragon

Cette huile est réputée pour ses propriétés antivirales, antispasmodiques, et anti-allergiques par friction et en diffusion, en cas de ballonnements ou règles douloureuses. Elle est également pratique pour combattre le hoquet.
Voici ses indications :
–Aérophagie, digestion lente, gastrite et colite, hoquet,
spasmophilie, mal des transports, douleur prémenstruelle, dysménorrhée (règles douloureuses), crampe et contracture musculaire, névrite, sciatique, toux spathique, asthme allergique.
 

3. Basilic tropical

Elle est revigorante et vitalisante, c’est un tonique puissant du système nerveux, elle permet de combattre le stress et la fatigue. Elle est très utilisée en cas de problèmes digestifs. Je l’utilise plutôt pour des douleurs hautes au niveau de l’abdomen, contrairement à l’estragon plutôt pour le bas.
Voici ses indications :
–Problèmes digestifs : flatulences, colite, indigestion, ballonnements, gastro-entérites, nausées, mal des transports.
Douleurs spasmodiques : crampes intestinales, douleurs menstruelles, spasmes gastro-hépato-entériques, colite spasmodique, crampes musculaires, hoquet.
Douleurs inflammatoires : polyarthrite rhumatoïde, rhumatismes, élongation musculaire.
Maladies infectieuses tropicales, hépatite virale.
Troubles nerveux : stress, fatigue, dépression, insomnie, hystérie, épuisement intellectuel, spasmophilie, vertiges.
 

4. Eucalyptus radié

Ta meilleure alliée pendant l’hiver c’est elle ! Elle est expectorante, utilisée pour déboucher le nez et lutter contre les problèmes respiratoires et rhinites allergiques. Energisante et rafraîchissante, elle est aussi efficace pour revigorer l’esprit en cas de révisions ou conduite prolongée.
Voici ses indications :
–Infection respiratoire (préventif ou curatif) : bronchite, rhino-pharyngite, rhinite, sinusite…, rhinite allergique (rhume des foins), otite, maladie virale et grippe, toux « grasse », cystite, vaginite, leucorrhée, asthénie, déficience immunitaire, diffusion pour chasser les insectes.
 

5. Tea tree

C’est LA solution antibactérienne : elle est très utilisée en cas de grosse fatigue saisonnière, d’infection O.R.L., buccale ou cutanée et fait des merveilles contre l’acné. Tonifiante, elle permet de combattre les coups de mou pendant l’hiver.
Voici ses indications :
–Infections buccales : aphte, abcès, gingivite
Infections o,r,l: otite, sinusite, angine, rhino-pharyngite
Infections gynécologiques : leucorrhée, vaginite, salpingite
Infections urinaires : cystite, urétrite
Infections cutanées : abcès cutané, acné juvénile, acné rosacée, eczéma, herpès.
Prévention des brûlures cutanées causées par la radiothérapie.
Parasitoses cutanées : gale, teigne.
Intestinales : amibe, ascaris.
 

6. Ravintsara

C’est la reine des huiles essentielles en aromathérapie, elle est antivirale et microbicide, elle permet de combattre les maladies légères et d’accompagner la guérison lors de gastro, angine, grippe intestinale, etc. C’est aussi un très bon tonique nerveux.
Voici ses indications :
–Grippe, bronchite, rhinopharyngite, refroidissement, coqueluche, mononucléose infectieuse, peste, zona, herpès labial et génital, hépatite et entérite virale, déficience immunitaire grave, drainage lymphatique.
 

7. Géranium bourbon

Elle est idéale pour les soins de la peau, pour les mycoses, pellicules, acné ou eczéma ainsi que dans les crèmes et huiles anti-âge. J’aime beaucoup son parfum floral. Mélangé à l’huile essentielle de citronnelle elle éloigne les moustiques.
Voici ses indications :
–Piqûre d’insecte, petite plaie, coupure, mycose cutanée, vaginale, digestive, colite d’origine nerveuse.
 

8. Petit-grain bigarade

C’est un puissant rééquilibrant nerveux, cette huile m’accompagne partout en cas de stress afin de m’apporter détente et harmonie. Je la conseille en mélange dans un petit roll-up à avoir tout le temps sur soi en cas de besoin.
Voici ses indications :
–Troubles cardiovasculaires : tachycardie, arythmie, hypertension, palpitations.
Troubles respiratoires : toux spasmodique, asthme, oppression respiratoire, trouble du sommeil.
Spasme et crampe musculaire d’origine nerveuse (stress).
 

9. Lavande vraie

En plus d’apporter un doux parfum de Provence, elle est connue comme cicatrisante et régénérante cutanée. Tu peux l’utiliser pour lutter contre les infections cutanées telles que l’acné, le psoriasis, les mycoses. Elle permet également de se relaxer en diffusion avant de dormir le soir.
Voici ses indications :
–Affections cutanées infectieuses, cicatricielles ou allergiques : psoriasis, prurit, eczéma.
Escarres, ulcère, hypertension artérielle, palpitation, tachycardie, trouble d’origine nerveuse : asthme, spasme digestif, nausée, migraine, rhumatisme.
 

10. Camomille romaine

Douce et apaisante, elle fait des merveilles contre le stress et les insomnies. Elle peut aussi apaiser après un burn-out ou pendant une phase difficile dépressive. Anti-inflammatoire, elle permet également d’apaiser les irritations de la peau et les troubles digestifs.
Voici ses indications :
–Affections dermatologiques prurigineuses et/ou allergiques.
Parasitose.
Troubles digestifs : digestion lente, flatulence, ballonnement, nausée, spasme colique, névrite, névralgie, mal de dents, poussée dentaire.
 

11. Citron

Purifiante, elle est utilisée dans les crèmes ou huiles pour le soin des peaux grasses, pour l’amincissement et pour renforcer les ongles cassants. J’adore la diffuser chez moi afin de purifier l’air et apporter une douce note fruitée.
Voici ses indications :
–Maladies infectieuses et contagieuses (intestinales, pulmonaires,…), prévention des épidémies, faiblesse immunitaire, fatigues digestives, hépatiques et pancréatiques, nausée, obésité, amincissement, cellulite, drainage lymphatique, désinfection de l’air.
« Photosensibilisante, ne « pas s’exposer au soleil »
 

12. Gaulthérie

Cette huile est la reine des anti-inflammatoires et antidouleurs. C’est celle que je me sers pour mes douleurs avec le romarin a camphre, elle s’utilise pour tous les problèmes d’arthritiques et musculaires : crampe, tendinite, arthrose, rhumatisme… Je fais un mélange avec de l’huile d’Arnica.
Voici ses indications :
–Douleurs inflammatoires: rhumatisme, arthrite, polyarthrite, arthrose, tendinites.
Douleurs musculaires: muscle fatigué et douloureux, activité sportive ou surmenage, crampe.

–Demander conseil à votre pharmacien et si les symptômes persistent consulter votre médecin.

De nombreuses huiles sont interdites aux enfants et femmes enceintes, elles doivent être pratiquement toutes diluées dans une huile végétale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *